L’Opus Sacerdotale est

une œuvre d’entraide sacerdotale

 

Nous voulons soutenir le sacerdoce par tous les moyens possibles, y compris par le soutien fraternel concret lors d’épreuves traversées. Notre devise comprend comme second terme FORTITUDO et nous voulons défendre la justice pour les prêtres parfois injustement menacés. Nous pouvons apporter notre soutien, donner des conseils et des contacts, sans exclure l’aide pour les recours juridiques canoniques ou civils.

Offrandes de messes

Pour aider financièrement un prêtre attaché d’une manière ou d’une autre à la Tradition, vous pouvez offrir une messe. Certains prêtres ne peuvent pas toujours dire exclusivement des messes traditionnelles. Si vous souhaitez cette condition, il suffit de l’indiquer et elle sera scrupuleusement respectée. Mais qu’il soit clair que même si la forme moderne était utilisée par certains, ce serait à l’exclusion de toute concélébration. Nous ne souhaitons pas jeter l’exclusive contre les prêtres qui ne sont pas toujours libres de la forme mais que nous encourageons quand même tant qu’ils veulent tendre vers l’extension de la messe traditionnelle.

L’Opus Sacerdotale entend reprendre le louable usage de recueillir des intentions de messe pour des prêtres fidèles qui les célébreront pieusement pro vivis et defunctis. Dans trop de cas actuellement, les fidèles n’ont plus la certitude que les messes demandées soient vraiment célébrées à leurs intentions ni que soit respectée la continuité pour les neuvaines et trentains grégoriens (ce qu’un curé est dans l’impossibilité de faire à cause de la messe dominicale pro populo).

Quant à eux, les membres de l’Opus s’engagent pour les intentions qu’ils recevront à les célébrer dignement, en particulier sans concélébrer s’ils le faisaient dans la forme ordinaire, et à respecter les intentions des donateurs (ad intentionem dantis).

L’Opus Sacerdotale propose ainsi comme offrande :

* 18 € pour une messe

* 180 € pour une neuvaine

* 560 € pour un trentain grégorien.

Mais précisons que pour des prêtres qui n’ont aucune offrande, même un montant inférieur est toujours bon à prendre. Aussi ceux qui voudraient aider en transférant un surplus d’offrandes de messe d’un montant inférieur ne devraient pas s’en sentir exclus.

Comme la messe est le cœur du sacerdoce, nous souhaitons aider les prêtres qui en ont besoin à vivre de l’autel autant que possible, suivant l’antique tradition, car de trop nombreux prêtres, même diocésains, n’en reçoivent plus quotidiennement ou parce que le montant de l’offrande est noyé dans des rémunérations forfaitaires qui rendent opaques leur destination et a fortiori leur célébration.

À cet effet, un compte spécial a été ouvert où vous pouvez faire un virement en informant l’économe qui se chargera de les transmettre au célébrant.

Association pour le soutien du sacerdoce catholique – intentions de messe dont l’IBAN est :

FR76 3000 3017 9200 0372 9090 151, il faut alors l’informer à cyrille.debris@gmail.com de vos intentions (02 35 60 37 40).

Vous pouvez aussi envoyer vos chèques à l’ordre de l’Association pour le soutien du sacerdoce catholique (ASSC) à M. l’Abbé Cyrille Debris, 34 rue Pierre Quintard, 76230 Bois-Guillaume.

C’est encore à cette adresse que vous pouvez demander des messes.

Dons et cotisations

Par contre, pour les virements de cotisations (20 €/an) ou autres dons à l’Opus Sacerdotale, voici les coordonnées bancaires du compte courant : FR76 3000 3017 9200 0372 9085 107.

Merci d’avance à tous nos précieux soutiens !

M. l’abbé Cyrille Debris, économe